FAO : Ouverture prochaine d’un nouveau Bureau sous-régional au Sénégal

Un communiqué renseigne  la FAO et le Gouvernement du Sénégal ont signé un accord relatif à l’ouverture d’un nouveau Bureau sous-régional pour l’Afrique de l’Ouest à Dakar dans les prochains mois.
Toujours d’après le document , lors de la cérémonie de signature, reconnaissant les progrès significatifs accomplis en matière de réduction de la faim par les pays d’Afrique de l’Ouest au cours des dernières décennies, Graziano da Silva a déclaré : « Les chocs récurrents continuent de menacer la sécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest et rendent plus que jamais nécessaire le soutien de la FAO ».

Considérant l’impact du changement climatique, les déplacements de population et les niveaux élevés de pauvreté dans les zones rurales, Graziano Da Silva a appelé à des efforts concertés de tous les partenaires. « En signant cet accord, nous avons fait un pas important vers l’Agenda 2030, et réaffirmé notre engagement commun à ne laisser personne de côté », a-t-il ajouté d’après la source.
L’ouverture du nouveau Bureau permettra de rapprocher l’expertise technique de la FAO de ses pays membres, et de renforcer les partenariats.
Des capacités améliorées pour répondre à des besoins croissants
« Le nouveau Bureau de la FAO visera à contribuer à réduire la pauvreté rurale et à renforcer la sécurité alimentaire, avec pour objectif final d’aider les pays à relever les défis majeurs à venir, et notamment s’attaquer aux causes profondes des migrations en Afrique de l’Ouest et au Sahel », explique la source.

« Nos attentes pour ce nouveau Bureau sont élevées, compte-tenu des besoins actuels dans la sous-région », a déclaré Macky Sall, Président de la République du Sénégal lors de la cérémonie de signature. «Aujourd’hui nous considérons l’agriculture comme un secteur clé pour aider à atténuer les migrations, à même d’offrir des solutions innovantes et de nouvelles options économiques et de moyens d’existence aux populations locales, et en particulier aux jeunes».

Toujours d’après le document, pour atteindre ses objectifs, la FAO s’appuiera sur les partenariats de longue date qu’elle entretient avec les principales institutions stratégiques d’Afrique de l’Ouest, telles que la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et le Comité permanent inter-États de lutte contre la sécheresse dans le Sahel (CILSS) pour promouvoir une agriculture durable et le développement rural.
Renforcer l’expertise technique de la FAO et les partenariats
La source renseigne que le nouveau Bureau sous-régional permettra de renforcer les capacités techniques au sein du réseau de bureaux présents dans les quinze pays qu’il couvrira. Entre 2017 et 2019, la plupart des Représentations de la FAO en Afrique de l’Ouest fêtent leur 40ème anniversaire.

« Le Bureau sous-régional tirera profit de sa localisation pour travailler en étroite collaboration avec les Bureaux régionaux des Nations Unies, les organisations non gouvernementales et les donateurs basés à Dakar. A cet égard, la collaboration inter-agences sera facilitée par l’ouverture de la «Maison ONU Afrique de l’Ouest» par le Gouvernement du Sénégal, qui symbolise ses efforts pour positionner le pays comme une porte d’entrée pour l’Afrique », avance-ton dans le document.
Le Bureau sous-régional pour l’Afrique de l’Ouest couvrira les 15 pays suivants: Bénin, Burkina Faso, Cabo Verde, Côte d’Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée Bissau, Libéria, Mali, Niger, Nigéria, Sénégal, Sierra Leone et Togo.

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles