Fada gagne son combat, son exclusion du parti démocratique sénégalais annoncée

Sauvé par l’article 22 du règlement intérieur de l’assemblée, Modou Diagne Fada reste le président du groupe parlementaire ‘’Libéraux, démocrates’’. 

Selon cette disposition, ‘’les modifications apportées à la composition d’un groupe seront portées à la connaissance du Président de l’Assemblée nationale, sous la signature du député intéressé s’il s’agit d’une démission, sous la signature du Président du groupe s’il s’agit d’une radiation et sous la double signature du député et du Président du groupe s’il s’agit d’une adhésion ou d’un apparentement’’.

C’est sur cette base que le bureau de l’Assemblée nationale, a examiné ‘’le problème posé au plan juridique et au regard des dispositions du Règlement intérieur sous l’éclairage des données ainsi réunies’’.

La décision rendue juge irrecevable la proposition d’Oumar Sarr, coordonnateur du Parti démocratique sénégalais, indique l’APS.

Ainsi donc, malgré la volonté de Wade de passer le témoin à Aïda Mbodji, le contrôle du  groupe parlementaire des libéraux reste entre les mains de  Modou Diagne Fada qui depuis le début de la législature.

Mais selon certaines sources le combat reste loin d’être terminé, car même l’exclusion du frondeur Fada du PDS est annoncée dans les prochaines heures.

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles