Environnement-écovillages: Signature d’une convention de partenariat entre le PUMA et le REDES

Le PUMA (Programme d’Urgence de Modernisation des Axes et Territoires Frontaliers) et le REDES (Réseau pour l’Emergence et le Développement des Ecovillages au Sahel), ont signé mercredi 11 Septembre 2018 dans les locaux du PUMA, une convention-cadre de partenariat.

Les deux structures ont pris conscience qu’en œuvrant ensemble, elles peuvent faire émerger de nombreuses localités laissées jusque-là en rade.

Le PUMA est une agence gouvernementale qui ambitionne de développer les régions périphériques situées à nos frontières avec la Mauritanie, la Gambie, le Mali et les deux Guinées. A part la petite côte, Dakar, Mbour et la Grande côte jusqu’à Saint Louis, le PUMA intervient partout le long des frontières en vue de sécuriser davantage nos frontières, de mettre valeur le potentiel socio-économique de ces régions périphérique et d’inclure les populations dans l’effort national de développement de notre pays.

Il s’emploie à désenclaver ses zones d’intervention, à résoudre le déficit en infrastructures et à fixer les populations surtout jeunes dans leurs terroirs. Le REDES, affilié au Réseau Mondial des Ecovillages, est engagé dans un processus de conversion de plusieurs villages à travers le pays en écovillages afin de lutter contre la désertification, la pauvreté endémique, l’exode rural et partant l’émigration clandestine.

Le PUMA et le REDES vont mettre en œuvre  des stratégies de création et de développement des écovillages. Le REDES a une solide expérience dans la conception et la mise en œuvre des écovillages et est engagé, en ce moment, avec l’appui de GEN Mauritanie dans la transformation de 35 villages traditionnels situés de part et d’autre du fleuve Sénégal en un pôle d’écovillages.

Le PUMA et le REDES partagent la même ambition de régénérer les écosystèmes et de relever le niveau de vie des populations vivant dans les zones frontalières de notre pays. Cette convention prévoit d’impliquer les pays limitrophes dans la mise en œuvre des programmes des deux structures pour magnifier et renforcer les relations de bon voisinage.

Le REDES a par ailleurs signé d’autres conventions de partenariat avec la commune de Gamadji Saré dans le Podor et envisagent d’en faire autant des collectivités locales dans le centre du pays, notamment au Baol.

Mamadou THIOR – Ambassadeur du Global Ecovillage/ Afrique

Chargé de communication du REDES

webmaster

Rédacteur

webmaster

à lire

Autres Articles