Contrôle du parrainage par le conseil constitutionnel : voici la liste des huit admis d’office sur les vingt-sept candidats dépositaires

Après le premier contrôle du parrainage par le conseil constitutionnel, la liste des huit admis d’office sur les vingt-sept candidats dépositaires est connue. Il s’agit de Macky Sall, Idrissa Seck, Ousmane Sonko, Karim Meissa Wade, Madické Niang, Issa Sall, Khalifa Sall et El Hadj Malick Gackou.

Représenté par son mandataire, l’ancien Premier ministre Aminata  Touré, le candidat sortant Macky Sall, dont la liste des parrains a été la première à être examinée par les 7 Sages du Conseil Constitutionnel — en présence des sept membres cooptés de la société civile —, a été aussi le premier à obtenir d’office son ticket. Ce, après s’être vu signifier que ses 66.820 parrainages déposés ont été validés.

Deuxième à présenter ses parrains, la coalition de M. Idrissa Seck a, après vérification du Conseil constitutionnel, réussi à faire valider 58.000 parrains sur les 68.820 présentés avec un rejet de 10.000.

Troisième sur la liste, le candidat Ousmane Sonko a confirmé son leadership dans le landerneau politique. L’ancien inspecteur des impôts et domaines et « patron » du parti Pastef-Les Patriotes a réussi son test. 61 791 parrainages ont été validés sur les 68 820 qu’il a déposés au Conseil constitutionnel.

Le quatrième candidat à la candidature à avoir réussi d’office son ticket de passage est Me Madické Niang. L’ancien ministre des Affaires Etrangères sous le régime de Me Abdoulaye Wade a eu ses 65.000 signatures validées par le Conseil constitutionnel et s’est vu rejeter 5000 autres.

Khalifa Ababacar Sall a lui aussi passé avec succès la première épreuve, celle du contrôle des parrainages. Sur 66.000 signatures présentées, le Conseil constitutionnel a, après vérification, homologué 57.000 signatures, les 9.000 restantes ayant été rejetées.

Quant au candidat du Parti de l’Unité et du Rassemblement (Pur), le Pr Issa Sall, il est passé les doigts dans le nez en ce sens qu’il a fait valider 63 262 parrainages pour 3 150 ont été rejets.

Le septième candidat qui s’est vu  décerner un quitus par le Conseil Constitutionnel pour ce qui concerne le parrainage est Karim Meissa Wade. Le candidat du Parti démocratique sénégalais (Pds) a, sans surprise, franchi avec succès cette première étape malgré son exil au Qatar depuis sa sortie de prison en juin 2016. Karim Meissa Wade a en effet vu les 7 sages et les membres de la société civil lui valider 60 000 signatures tout en en rejetant 6000 autres.

Enfin le huitième et dernier candidat ayant obtenu son ticket est El Hadj Malick Gakou. Le leader de la Coalition Espoir révèle avoir vu 65 000 parrains validés sur les 67 000 déposés, soit 2000 rejets seulement.

Source Quotidien Le Témoin

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles