Condamnation à Mort de Mbayang Diop : HSF « rejette le verdict et déplore le consentement et la faiblesse de l’Etat … »

L’organisation internationale de migrants Horizon Sans Frontières rejette avec énergie la condamnation à Mort de Mbayang Diop, une ressortissante sénégalaise emprisonnée pour crime en Arabie Saoudite depuis des mois.

Il s’agit d’une erreur judiciaire vu  que des zones d’ombre  demeurent  (homicide involontaire ou légitime défense)  sur ce drame.

Par conséquent le code criminel  peut autoriser à une cour d’appel  l’annulation  de cette condamnation : mission régalienne de L’Etat.

HSF exhorte les  autorités saoudiennes  à prendre les mesures nécessaires pour réviser, annuler cette condamnation et ouvrir les  voies à  une résolution de l’affaire  sur une base humanitaire et miséricordieuse.

Responsabilités de L’Etat du Sénégal.

L’Etat du Sénégal a été le premier à condamner Mbayang alors qu’il aurait dû se prévaloir de la présomption d’innocence.

Sur les ondes de RFI le directeur des Sénégalais de l’extérieur avait déclaré que Mbayang a reconnu les faits, une faute stratégique grave qui profitera aux saoudiens.

Ce matin sur les ondes de la RFM, ce même directeur des Sénégalais de l’Extérieur  plastronne avec les 40 millions de L’Etat dans la défense de Mbayang .

Une autosatisfaction permanente de l’Etat qui choque le peuple du Sénégal et de la diaspora.

L’Etat devrait vider toute sa caisse noire (milliards), mobiliser tous les avocats du Monde pour éviter ce verdict qu’ils n’ont pas rejeté.

Horizon Sans Frontières  va appeler à une manifestation  dans les prochains jours  en soutien à  Mbayang Diop.

 

Boubacar Séye

Président d’Horizon Sans Frontières

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles