Cheikh Bamba Dièye « Qu’ils n’oublient pas… ces mêmes conditions qu’ils avaient été humiliés dans l’opposition… »

L’ancien maire de Saint-Louis n’a pas pris part à la marche organisée par l’opposition, mais en garde un gout amer. Un sentiment qui, selon lui, s’est exacerbé avec les commentaires que les tenants du pouvoir font du matraquage des leaders de l’opposition. 

«Je suis meurtri et touché de voir certains Sénégalais se moquer de ces leaders de l’opposition. Que ces gens  du pouvoir n’oublient pas que c’est  dans ces mêmes conditions qu’ils avaient été humiliés quand ils étaient dans l’opposition», soutient le leader du Front pour le socialisme et la démocratie Benno jubbel(FSD/BJ).
Ne s’arrêtant pas à cette dénonciation, l’ancien ministre trouve qu’on « ne doit pas en faire  des sujets   de moqueries mais plutôt de réflexion».

Car, estime-t-il, «ces policiers qui ont chassé l’opposition sont les mêmes qui avaient chassé ces tenants du pouvoir y compris le président de la République quand ils étaient dans l’opposition. Donc l’heure est venue pour que les Sénégalais s’éveillent car ce qu’a fait l’opposition le 14 octobre dernier est légitime pour qu’il y ait transparence dans les élections et que les contrats sur les ressources gazières et pétrolières soient élucidées»

Source walf-groupe.com

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles