Changement Climatique : la CEDEAO renforce ses capacités régionales pour mieux s’adapter

La Direction de l’environnement de la Commission de la CEDEAO s’est réunie avec le comité de pilotage du projet sur les changements climatiques et les parties prenantes concernées afin de renforcer la capacité régionale d’adaptation au changement climatique et aux défis qui y sont associés.

La réunion d’une journée qui s’est tenu récemment a pour objectif d’examiner et d’adopter le rapport d’avancement annuel 2018, d’examiner le plan de travail et le budget annuels 2019 et de formuler des recommandations pour la bonne mise en œuvre du projet, entre autres, nous informe un communiqué reçu.

Le comité de pilotage a été mis en place pour suivre les activités initiales et la mise en œuvre du programme stratégique de réduction de la vulnérabilité et d’adaptation au changement climatique en Afrique de l’Ouest avec le soutien financier de l’Agence suédoise de développement international (ASDI).

Le Commissaire chargé de l’agriculture, de l’environnement et des ressources en eau de la Commission de la CEDEAO, M. Sékou Sangaré, a déclaré dans son discours que le changement climatique actuel en Afrique de l’Ouest indique que la variabilité climatique va probablement augmenter et s’intensifier.

Le commissaire Sangre a souligné que, si l’accord de Paris vise 2 ° C, 1,5 ° C est déjà sévère pour la région. Les projections actuelles indiquent que les températures continueront d’augmenter dans la région à mesure que la fréquence et la durée des vagues de chaleur augmentent. Ce qui, at-il dit, signifie que la variabilité climatique va s’aggraver dans la région, dont une bonne partie est déjà couverte par le Sahel.

Le commissaire Sangre a déclaré que cette menace avait incité la CEDEAO à élaborer et adopter un programme stratégique régional pour la réduction de la vulnérabilité et l’adaptation au changement climatique en Afrique de l’Ouest, en mars 2010, avec la contribution d’autres institutions régionales.

Johnson Boanuh, Directeur de l’environnement de la Commission de la CEDEAO dans son allocution de bienvenue, a déclaré que les membres du Comité directeur avaient été sélectionnés en fonction de leur pertinence pour fournir des orientations sur le changement climatique. Il a ajouté que la deuxième réunion du Comité directeur renforcerait la capacité régionale en matière de changement climatique et la manière dont la région pourrait s’adapter.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles