Céréales: L’offre mondiale évaluée à 3023,9 millions de tonnes

L’offre mondiale évaluée à 3023,9 millions de tonnes

La direction de la prévision et des études économiques (Dpee), dans son document : « Evolution des cours des matières premières en juillet 2015 et perspectives », souligne que le département américain de l’agriculture (USDA) évalue l’offre mondiale de céréales à 3023,9 millions de tonnes en août 2015.

« En août 2015, le département américain de l’agriculture (USDA) a évalué l’offre mondiale de céréales à 3023,9 millions de tonnes, soit des progressions respectives de 0,21% et 0,53% par rapport aux prévisions de juillet et aux estimations de la campagne 2014-2015 », souligne la Dpee.
D’après le document, pour ce qui est de la demande mondiale de céréales, estimée à 2484,1 millions de tonnes, elle reculerait légèrement de 0,04% par rapport aux prévisions de juillet 2015 contre une hausse de 0,74% comparativement aux estimations de la campagne 2014-2015. Et concernant les prix, en juillet 2015, les cours des riz indien et thaïlandais (25% brisure), du blé tendre français, du maïs argentin et du sucre ont progressé alors que ceux des huiles de palme et de soja ainsi que du Brent ont reculé. La source note sur la même période, une stabilité du prix de l’huile d’arachide est notée.

578,7 millions de tonnes de riz prévues

« Les prévisions de l’USDA, du mois d’août, tablent sur une offre mondiale de riz de 578,7 millions de tonnes, en baisses respectives de 0,1% et 0,8% par rapport aux prévisions de juillet 2015 et aux estimations de 2014-2015. S’agissant de la demande mondiale de riz, elle reculerait de 0,2% au regard des prévisions de juillet 2015, contre une hausse de 0,9% comparativement aux estimations de 2014-2015. Sur le marché du riz, les perspectives d’une baisse probable des récoltes asiatiques, du fait des inquiétudes liées aux conditions météorologiques, notamment en Inde et au Thaïlande, ont raffermi les prix en juillet 2015. Sur un mois, les cours des variétés de riz indien et thaïlandais (25% brisures) ont enregistré des hausses respectives de 2% et 3% », précise-t-on dans le document.
Sur les sept premiers mois de 2015, la Dpee estime que le prix du riz indien a baissé de 8,6% par rapport à la même période de 2014, alors que celui du riz thaïlandais a progressé de 5,9%.
D’après la source, en juillet 2015, le prix du kilogramme de riz parfumé a augmenté de 2,3%, en variation mensuelle, s’établissant à 350 FCFA alors que celui du kilogramme de riz brisé ordinaire est resté égal à 275 FCFA sur le marché.

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles