Zoom sur le Directeur général de la Comptabilité Publique et du Trésor: Daouda Sembène, un pur produit du sérail

Daouda Sembène est nommé par le président Macky Sall, lors du Conseil des ministres du mercredi 06 mai 2015, Directeur général de la Comptabilité publique et du Trésor (DGCPT).

Avant de présider aux destinées de la DGCPT,  il  est, depuis le 20 décembre 2012, le Trésorier général/ Agent Comptable central du Trésor. Avec cette nomination, c’est un homme du sérail qui est porté à la tête de ladite direction.

Le nouveau directeur général de la comptabilité publique et du Trésor, connaît bien l’administration du Trésor pour  y avoir occupé différents postes.  Son curriculum vitae dont copie nous est parvenue, note qu’après sa sortie de l’Ecole nationale d’Administration et de Magistrature (ENAM), aujourd’hui ENA, en 1983, il est tour à tour nommé Trésorier Payeur régional par intérim à Fatick, Percepteur de Nioro du Rip (1985-1987), Receveur Percepteur municipal de Kaolack de 1987 à 1991, date à laquelle il est promu Trésorier payeur régional de Kolda jusqu’en 1995.

A partir de cette date, M. Sembène remonte au nord, plus exactement à Saint-Louis  pour diriger la  Trésorerie Paierie régionale de la vieille ville qu’il connaît très bien pour avoir été pensionnaire de l’école Prytanée militaire entre 1971-1976.

Et il retourne, en 1998, à Kaolack pour les mêmes fonctions de Trésorier Payeur régional jusqu’en 2006. De là, il sera affecté au niveau central, plus précisément, à la Trésorerie générale de Dakar avant d’être promu successivement le 15 mars 2007 directeur du Contrôle interne ; le 12 août 2008, Payeur général du Trésor et le 20 décembre 2012 Trésorier général/ Agent Comptable central du Trésor.

En ce qui concerne son parcours scolaire et universitaire, relève que l’élève Daouda SEMBENE a réussi avec brio le concours d’entrée à l’école Prytanée militaire Charles N’Tchoréré de Saint-Louis qui constitue un creuset d’excellence et qui continue de former les grands cadres de notre pays.

C’est dans cette école d’école qu’il décrocha le BEPC, ancêtre du DFEM et du BFEM, en 1976 avant de déposer ses baluchons au lycée Van Vollenhoven, actuel Lamine Gueye de Dakar où il obtient le Baccalauréat série C, en 1977.

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles