Ziguinchor Le préfet ordonne la fermeture quotidienne des bars et restaurants à partir de minuit

Les autorités administratives ont ordonné la fermeture des bars et restaurants situés dans la ville de Ziguinchor (sud), tous les jours, à partir de minuit, une décision conforme, selon le préfet du département, Ibra Fall, à la règlementation des débits de boisson.

« Depuis quelques jours, la Police débarque à minuit pour nous obliger de fermer. Si on ne ferme pas, elle confisque nos licences et nous sert une convocation. Une fois, au commissariat de Police, nous avons payé 12.000 francs CFA pour récupérer la licence », a déclaré à des journalistes le président de l’Association de gérants de bars et restaurants de Ziguinchor, Guy Biagui.

« La Police n’a fait qu’appliquer la règlementation, que nous tenons à faire respecter. Il n’y a rien de nouveau parce que cette mesure existe depuis très longtemps. Nous n’avons fait que l’appliquer », a expliqué le préfet du département de Ziguinchor, Ibra Fall.

Cette mesure administrative a été prise parce que « certains actes de violence sont commis autour des débits de boisson. Nous tenons à faire respecter cette règlementation », a insisté M. Fall.

Le président de l’Association des gérants de bars et restaurants de Ziguinchor dénonce cette décision :

« Nous n’avons pas reçu de note, ni une circulaire nous interdisant de travailler au-delà de minuit. Nous sommes obligés de fermer à partir de minuit, heure à laquelle nous recevons le plus de clients. Dans les bars, les bénéfices ne se font qu’à partir de minuit », a déploré Guy Biagui.

« C’est une mesure qui sera appliquée tous les jours, sans exception. Maintenant, le préfet ou le gouverneur peut permettre des autorisations temporaires d’ouverture des bars et restaurants au-delà de minuit, pour une durée de trois mois en général », a précisé Ibra Fall. Mais « pour le moment, nous allons appliquer la loi dans toute sa rigueur », a-t-il insisté.

Source APS

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles