Washington Une élue du Minnesota victime d’une agression raciste en pleine ville

Une élue du Minnesota a été prise à partie par un chauffeur de taxi alors qu’elle était en visite à Washington. Ilhan Omar est une Américaine d’origine somalienne, fière d’être la première à représenter sa communauté au Parlement régional. L’incident raciste dont elle a été victime fait partie du millier de faits du même type rapportés depuis l’élection de Donald Trump.

Ilhan Omar a 33 ans, elle a vécu dans un camp de réfugiés au Kenya durant 4 ans. Cette élue musulmane d’origine somalienne ne pensait pas être agressée en plein cœur de Washington le 7 décembre au soir en montant dans un taxi pour rentrer à son hôtel après une réunion à la Maison Blanche.

Le chauffeur l’a accusée d’être une terroriste du groupe Etat islamique avant de menacer d’arracher le foulard qui couvre ses cheveux. Ilham Omar raconte cette agression sur les réseaux sociaux. La jeune femme, manifestement traumatisée, n’a pas osé aller porter plainte immédiatement, craignant que le chauffeur de taxi ne la retrouve à son hôtel.

L’équipe du président élu nie tout « effet Trump » depuis la présidentielle, mais près d’un millier d’incidents racistes ont été rapportés et documentés par les organisations de droits civiques. Ces dernières dénoncent le langage sectaire employé par le candidat victorieux, un langage anti-musulman qui d’après ces organisations laisse penser aux agresseurs que désormais tout est permis.

Source RFI

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles