Vietnam : 25 blogueurs et journalistes-citoyens ont été arrêtés pour s’être exprimés en ligne sur…

Nous assistons à une véritable crise de l’information au Vietnam !
En quelques mois, 25 blogueurs et journalistes-citoyens ont été arrêtés pour s’être exprimés en ligne sur le gouvernement en place ou sur des affaires de corruption.

Cette intense vague de répression a commencé par l’arrestation de la blogueuse Nguyen Ngoc Nhu Quynh, le 10 octobre 2016, pour « propagande anti-gouvernementale ». Après plus de six mois de détention provisoire, cette mère de 3 enfants à la santé très fragile, a été condamnée à 10 ans de prison pour s’être tout simplement exprimée sur son blog !

Depuis, 24 autres journalistes-citoyens et blogueurs vietnamiens ont été mis sous les verrous pour des charges similaires. Les autorités de Hanoï se livrent à une criminalisation systématique des journalistes pour étouffer les critiques et les affaires de corruption de plusieurs membres du Parti communiste vietnamien.

RSF et neuf autres organisations ont lancé #StopTheCrackdownVN, une campagne coup de poing contre la répression au Vietnam. Sur le terrain, RSF continue d’apporter soutien et assistance aux blogueurs et journalistes-citoyens emprisonnés.

Soutenez-nous en faisant un don à RSF et en rejoignant la mobilisation #StopTheCrackdownVN sur les réseaux sociaux !

Reporters sans frontières

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles