Victoire de Bolsonaro au Brésil : Les raisons, qui est ce nouvel Homme fort, quelles perspectives ? L’éclairage du président d’Horizon Sans Frontières…

Le plus grand pays de l’Amérique Latine  bascule du côté  de l’Extrême droite, Jair Bolsonaro vient d’être élu  incontestablement  président   de la république avec plus 55 % des voix.

Les raisons de ce vote  réactionnaire…

Le  brésil à l’instar des autres pays du monde occidental  n’a pas pu résister à cette vague  de populisme qui traverse  nos sociétés du fait de l’échec des systèmes démocratiques et des dirigeants qui ont échoué dans leur stratégie  de mettre en place un projet de société adapté aux aspirations des citoyens.

C’est une victoire de la colère, du  désespoir contre les élites face à la situation  de chaos économique, de corruption   et de violence que traverse le pays.

Plus d’un 1 /2  million de personnes sont mortes par homicide entre 2000 et 2016, soit 6 par heure.

En 10 ans 553000  personnes ont perdu la vie à cause de la violence intentionnelle au Brésil, cela représente un taux d’homicide de  30,3 pour 1000000 habitants : 30 fois supérieur à la moyenne Européenne.

Autant d’ingrédients et de facteurs ayant conduit à ce vote  insurrectionnel qui a permis l’élection de Jair Bolsonaro à la  d’un des pays les plus influents de l’Amérique Latine.

Qui est  le nouvel Homme fort du Brésil ?

Bolsonaro est  un ancien militaire   âgé de 63 ans, il débute sa carrière politique à la fin des années 80 et est élu député pour la toute première fois  en 1990.

Plus que pour ses actions politiques cet homme   s’est fait distinguer  par la violence de ses actes sexistes et racistes.

En 2003  en altercation avec une femme, il lui lança cette phrase : «  je ne risque pas de vous violer, vous ne le méritez pas »

A propos de la race noire,  il dira que «  ses enfants ne pourront pas avoir de relation amoureuse avec des noirs sinon ils seraient bien éduqués »

Des actes qui n’augurent rien de bon sur la personnalité de celui qui a déjà  entre ses mains le destin de l’un des pays les plus puissants d’Amérique latine devenu pays de destination de migrants subsahariens dont beaucoup de ressortissant sénégalais .

Cet homme surnommé ‘’ Trump des tropics        risque de plonger toute l’Amérique latine dans une incertitude totale.

Nouvelles perspectives

La victoire des partis d’extrême droite et du populisme devrait nous pousser à une autocritique idéologique, un mea culpa  sur le mode  fonctionnement des démocraties actuelles.

Ces systèmes démocratiques  n’ont pas pu apporter des réponses adéquates face  aux défis   de  la mondialisation tels que  les flux migratoires qui génèrent des problématiques de paix, sécurité, d’intégrité et de dignité humaine.

A l’instar du Pape François, le monde manque de véritables architectes  de la paix, capables de construire des institutions et politiques plus intégrées et adaptées aux défis actuels.

Raison pour laquelle Il faudra une véritable résistance démocratique des peuples pour sauver  ce monde  du populisme, avec un risque très élevé d’ effet domino.

Boubacar Séye

Président d’Horizon Sans Frontières

Chercheur en migrations internationales

 

 

webmaster

Rédacteur

webmaster

à lire

Autres Articles