Vernissage sur la photographie : L’artiste Joe Senghor relate le Sénégal d’autrefois en clichés

Dans le cadre des « OFF » de la Biennale de Dakar édition 2018, Joe Senghor, artiste plasticien, maître teinturier, photographe d’art, a organisé à la Villa Mame Rawane Ngom de Fass, une exposition de photographies retraçant l’histoire du Sénégal avec les photos du premier gouvernement du Sénégal indépendant, du Président Abdoulaye Wade et Senghor sous le regard de Colette Senghor, Président Lamine Gueye, Abdou Diouf ainsi que les anciennes générations de lutteurs.

L’artiste Joe Senghor expose des photos sur la lutte sénégalaise au lendemain de l’accession de notre pays à la souveraineté internationale avec les lutteurs comme Mbaye Gueye, tigre de Fass, Mame Gorgui Ndiaye, Robert Diouf et Falaye Baldé. Il y a aussi la photo du premier gouvernement nous montre les visages des anciens ministres de Senghor tels que : Abdoulaye Fofana (ministre des transports et des télécommunications) ; Amadou Cissé Dia (ministre du commerce et des industries) ; Amadou Karim Gaye (ministre du plan, du développement et de la coopération) et Valdiodio Ndiaye (ministre de l’intérieur).

« L’optique est là, le Sénégal d’autrefois. Actuellement, les jeunes ne connaissent pas ceux qui ont bâti le Sénégal, ceux qui ont eu à gouverner le Sénégal jusqu’à le Sénégal soit un grand pays, une grande nation. Il y a les photos du président Lamine Gueye, Senghor, de Mamadou Dia et du premier gouvernement, il y a les lutteurs qui ont eu à poser les premiers jalons de ce qui est la lutte aujourd’hui. Et si la lutte peut maintenant faire vivre son homme jusqu’à hauteur de 100 millions de cachet, c’est grâce aux anciens lutteurs comme Mbaye Gueye, Robert Diouf, Mame Gorgui Ndiaye, Double Less et Abdourahmane Falang. Donc, on veut les faire connaître, Fodé Doussouba et autres », a confié l’artiste M. Joe Senghor. Il estime qu’il expose aussi des tableaux baltiques et des œuvres d’art mixtes baltiques et teintures. Et les photos concernent le Sénégal d’autrefois, les anciens lutteurs, les premiers dirigeants du Sénégal indépendant, les anciennes coiffures et les tenues vestimentaires d’autrefois.

Il compte organiser avec sa structure Sengh/ art Avec les photographes du Sénégal la quinzaine de la photo au mois de décembre.
« Je veux instaurer le mois de la photo comme cela se passe au Mali. On va lancer la quinzaine de la photo au mois de décembre du 15 décembre au 30 décembre 2018. On va regrouper tous les photographes et on va faire des expositions de photos qui vont durer 15 jours. On veut réhabiliter la photo ici au Sénégal parce qu’il faut savoir, les premiers studios de photo ont été installés après Saint-Louis lorsqu’on a transféré la capitale de Saint-Louis à Dakar en 1960, les photographes saint-louisiens sont venus s’installer ici à Medina avec Salla Kassé, Mix Gueye, les premiers de l’Afrique AOF », affirme l’artiste.

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles