Vélingara : la non maitrise des potentialités économiques, un frein au développement

L’absence d’informations fiables sur les territoires constitue un véritable frein au développement.

En effet le département de Vélingara en est la preuve. Il regorge des potentialités économiques énormes malheureusement qui ne sont pas valorisées, du tout. D’où l’importance pour les collectivités territoriales du département de mettre en exergue leurs potentialités à travers des plateformes comme l’Observatoire national des territoires et permettre aux partenaires au développement d’avoir une bonne lisibilité sur tout le territoire départemental.

Selon le préfet de Velingara, Abdourahmane Ndiaye,  l’Observatoire constitue la solution véritable à la lancinante problématique de la maitrise de l’information territoriale. «Nous comptons alors sur l’ensemble de tous les acteurs, ici présents, pour une bonne animation de la Plateforme », a –t-il déclaré lors de l’ouverture de l’atelier de formation des points focaux du département sur l’utilisation et la gestion de la Plateforme de l’Observatoire.

Cette rencontre s’inscrit  dans la cadre des séries d’ateliers de formation des points focaux  communaux et départementaux  sur la gestion et l’utilisation de la Plateforme de l’Observatoire National des Territoires (Ont).

Elle  vise  à habiliter les points focaux départementaux et communaux à l’intégration des indicateurs de la Gouvernance Territoriale, de l’éducation, de la santé, de l’environnement et du Système de Suivi des Services Sociaux de Base (4SB) dans l’Observatoire.

Selon le Préfet de de Vélingara, l’’information territoriale est aujourd’hui considérée comme une composante essentielle des politiques de développement, soutenant leur élaboration, leur mise en œuvre et leur suivi évaluation.

De l’avis de l’autorité administrative, la gestion du développement et la mise en œuvre des plans de développement des collectivités territoriales nécessitent la disponibilité d’informations régulières et fiables permettant d’apprécier les résultats et l’impact des politiques et des stratégies mises en œuvre et d’éclairer ainsi les choix politiques alternatifs.

A l’en croire, l’Agence de Développement Local( Adl),  travaille à la mise en place de cet outil depuis pratiquement trois ans. Selon lui, La Plateforme de l’Observatoire est désormais opérationnelle. « Les points focaux vont pouvoir  travailler directement sur l’outil », a- t-il ajouté.

A cette occasion, le Préfet de Vélingara a remercié au nom du Ministre de la Gouvernance territoriale et du DG de l’Adl, Malal Camara, l’ensemble des partenaires qui accompagnent la mise en œuvre de l’Observatoire notamment l’Usaid Gold et l’Unicef.

Correspondance particulière

Ib.E

 

 

 

webmaster

Rédacteur

webmaster

à lire

Autres Articles