Vandalisée, la Mosquée de Burlington lance des messages d’amour pour lutter contre le vandalisme

Une mosquée Burlington qui était la cible de graffitis par des vandales le dimanche dernier a invité les membres de la communauté à écrire leurs propres messages d’amour et de patriotisme à l’extérieur du bâtiment.

Le mercredi, des dizaines de personnes, y compris les différents chefs religieux, étaient rassemblés à l’extérieur du Centre islamique de Burlington. Ils ont écrit des messages tels que « Nous aimons USA » et « Home of the Free » sur une affiche blanche collée sur le même mur où la police a dit que des vandales avaient peint à la bombe « USA ».

« En écrivant, ils essaient de nous effrayer, mais cela ne fait que nous rendre  plus forts», a déclaré Mana Abdala un membre de cette communauté.

La police a été appelée à Burlington au Centre islamique le dimanche où ils ont trouvé ces actes  vandales et plusieurs œufs brisés qui ont été jetés dans le bâtiment.

Les autorités ont annoncé l’arrestation de deux hommes  de 18 ans en relation avec les actes de vandalisme, le lundi après-midi.

Cameron Cappella et Derrik Demone, des habitants de Burlington ont été inculpés sous le chef d’accusation de destruction délibérée de biens. Ils se soulaient avant de  pulvériser de peinture le bâtiment,  a dit la police.

Lors une conférence de presse lundi, le chef de police Michael Kent a déclaré que le vandalisme était, « un acte lâche fait par des individus masqués pour créer le désordre et la peur visant une maison de culte. »

« Ce comportement n’est pas tolérée dans la ville et les suspects se tiendront responsables de leurs actes. »

La Vidéo de surveillance de l’extérieur du Centre islamique a capturé deux hommes masqués près de l’immeuble à l’époque où il a été vandalisée. La police, dit un détective, a reconnu la voiture dans la vidéo, et les hommes.

Les disciples étaient à l’intérieur de la mosquée quand il a été vandalisée. Le Conseil sur les relations américano-islamiques dans le Massachusetts dit qu’il va demander au FBI d’enquêter. La Ligue Anti-Diffamation de la New-Angland a fait une déclaration remerciant la police de prendre le vandalisme très au sérieux et procéder à des arrestations rapides.

« Il n’y a rien de patriotique d’attaquer les musulmans, Les gens de toutes les religions ont un droit de culte sans crainte de harcèlement, d’intimidation ou de violence », a déclaré la Ligue.

cbslocal.com

Fara Michel DIEYE

Rédacteur

Fara Michel DIEYE

Co-fondateur du site Lactuacho.com, Fara Michel DIEYE jouit de plus de 18 années d’exercice dans la profession du journalisme et de la communication. Il a été notamment Rédacteur en chef du site d’information Dakaractu.com et de l’hebdomadaire Espace Magazine, et Directeur de la Rédaction du Quotidien Rewmi et de l’hebdomadaire économique Ecofi. En savoir plus >>

à lire

Autres Articles