USA Trump aurait choisi le PDG d’ExxonMobil Rex Tillerson comme secrétaire d’Etat, info démentie par son camp

Rex Tillerson, 64 ans, apparu comme le premier choix de Trump comme secrétaire d’Etat, fait face à beaucoup de critiques pour ses liens apparents avec le président russe Vladimir Poutine. 

Le Président élu Trump devrait faire son annonce officielle la semaine prochaine. Cependant des sources proches de son équipe de transition mettent en garde, soulignant que rien n’est définitif, selon NBC News.

Selon le Wall Street Journal, M. Tillerson avait négocié un partenariat énergétique avec la Russie en 2011. Le président russe a déclaré que ce partenariat pourrait être évalué à approximativement à 500 milliards de dollars. L’année suivante, le Kremlin avait attribué à M. Tillerson  l’Ordre de l’Amitié, la plus haute distinction du pays pour les ressortissants étrangers.

Un peu plus tard, la Russie fait face à des sanctions après l’annexion illégale de la Crimée, et ExxonMobil a dû cesser ses activités en 2014. Mais le chef des opérations russes du géant pétrolier, Glenn Waller, dit que la compagnie allait revenir au projet une fois que les sanctions seront levées. Or M. Tiller pourrait certainement accélérer la levée de ces sanctions en tant que diplomate des États-Unis.

L’équipe de transition de Trump a rejeté ces informations classées comme fausses dans un communiqué publié vendredi soir.  «Ce sont les mêmes personnes qui disaient que Saddam Hussein avait des armes de destruction massive », y dit-on.

Donald Trump a passé des semaines à interviewer des candidats potentiels pour ce poste, parmi eux l’ancien gouverneur de Masschusetts Mitt Romney et l’ancien maire de New York Rudy Giuliani. Le vendredi, l’équipe de transition a annoncé la M. Giuliani s’est retiré de la course le 29 Novembre.

Si M. Tiller est confirmé, l’ancien ambassadeur de l’ONU, John Bolton, serait son adjoint, selon toujours ces informations.

lactuacho.com avec independent.co.uk

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles