USA Montée fulgurante des achats d’armes chez les minorités depuis l’élection de Trump

Des plus en plus de minorités se sont armées dans les semaines qui ont suivi l’élection, en faisant du shopping orienté vers les armes et en assistant à des cours de tirs, dans un nombre record, ont signalé des vendeurs et armuriers.

Certains magasins d’armes à feu ont signalé une augmentation par quatre du nombre de clients, surtout les minorités depuis que Donald Trump a été élu président le 8 novembre, signale NBC News.

« La plupart des gens sont assez nerveux au sujet de ce genre d’Amérique, que nous allons voir au cours des 5 à 10 prochaines années », a déclaré Philip Smith, fondateur de l’American Gun Association.

La hausse de l’intérêt porté sur les armes par les citoyens noirs et d’autres minorités est alimentée par la crainte que les tensions raciales déjà étalées pourraient croître de façon violente quand Trump prendra ses fonctions.

Dans les jours qui ont suivi l’élection, les adeptes apparents des croix gammées peints à la bombe sont apparus à travers le pays, ont harcelé les musulmans et les Latino -Américains et même organisé une conférence nationaliste blanche à Washington DC, où les participants ont été repérés faisant fièrement le salut nazi.

Craignant le pire, Yolanda Scott, une analyste financière noire de la Géorgie, a décidé d’acheter un petit pistolet après l’élection. Les autocollants racistes sur les voitures autour de sa ville natale du Sud l’ont toujours mis  mal à l’aise – et elle s’inquiète que ces sentiments puissent devenir réalité un jour.

« Je ne suis pas le genre de personne qui a peur de son ombre. Je vais me protéger, c’est préférable que je sois proactif … Je sais où je vis. »

Les chiffres de novembre sur les ventes n’ont pas encore été publiés. Et même quand elles les font sortir, les autorités ne se détaillent pas la figure selon la démographie, il sera donc impossible de dire combien de citoyens minoritaires cela concerne.

Mais les propriétaires de magasins ont dit que le motif est clair. Michael Cargill, qui est propriétaire de Central Texas Gun Works à Austin, a dit NBC News que les classes d’armes à feu de son magasin se vendent bien, chez des clients musulmans, noirs, hispaniques et autres qui ont  afflué vers eux.

Smith, le fondateur du groupe de black gun, a exhorté sa communauté à rester calme en dépit de leurs inquiétudes, et leur a rappelé d’utiliser la force que lorsque cela est absolument nécessaire.

Lactuacho.com avec nydailynews.com

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles