USA Malgré la tuerie d’Orlanda, le Sénat s’oppose toujours à la limitation de l’accès aux armes

Le Sénat américain a bloqué une série de propositions visant à limiter l’accès aux armes à feu, dans le sillage de la fusillade de masse survenue à Orlando. Y figurent des mesures pour exiger la vérification des antécédents lors des expositions d’armes et aussi un autre visant à bloquer les ventes d’armes à feu à des terroristes présumés figurant sur la liste « no fly ».

La mesure d’exiger que les ventes d’armes lors des expositions d’armes et sur Internet puissent être soumises à des vérifications des antécédents a échoué suite à un vote de procédure, avec 56 sénateurs votant contre et 44 en sa faveur.

Les sénateurs Joe Manchin (DW. Va.), Jon Tester (D-Mont.) le sénateur Heidi Heitkamp (DN.D.) ont rompu les rangs avec les démocrates et ont voté pour bloquer la mesure permettant d’aller plus loin.

La mesure avait été rédigée par le sénateur Chris Murphy (D-Conn.), qui la semaine dernière a organisé une motion pour exiger un vote sur les mesures de contrôle des armes à feu, suite à la fusillade dans Orlando, en Floride. La pire fusillade  de masse de l’histoire des États-Unis.

Une mesure du sénateur Dianne Feinstein (D-Calif.) pour bloquer les ventes d’armes à feu à des terroristes présumés sur la liste « no fly » a également échoué, avec 47 voix pour et 53 contre.

Une mesure parrainée par le sénateur John Cornyn (R-Texas) visant à permettre à un procureur général de retarder la vente des armes à feu pendant trois jours à un terroriste présumé sur la liste « no fly » ou ceux d’une enquête pour des liens avec le terrorisme a aussi échoué.

lactuacho.com avec bostonherald.com

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles