US-ECOWAS Business Initiative Pour le renforcement des mesures et politiques favorables au commerce entre la CEDEAO et les Etats-Unis

Une délégation de Washington était à Dakar les 4 et 5 novembre en vue de discuter du partenariat d’affaires, (en anglais, USEBI : US-ECOWAS BUSINESS INTITIATIVE) avec la CEDEAO, Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest pour la promotion du Commerce entre les Etats-Unis et l’Afrique de l’Ouest

Scott Eisner, vice président pour les affaires africaines de la Chambre de commerce américaine, estime ce partenariat permet aux entreprises sénégalaises d’avoir des contacts avec des entreprises américaines.

Et il vise à renforcer les mesures et politiques favorables au commerce entre la CEDEAO et les Etats-Unis.

« Durant l’assemblée générale des Nations-Unies, la chambre de commerce   a signé un mémorandum, un protocole avec la CEDEAO qu’on appelle USEBI (US-ECOWAS Business initiative). Pendant la session des Nations-Unies, il y a eu un protocole signé par la chambre de commerce américaine avec les différents Etats Africains, dans e cadre, c’était pour voire comment on pourrait passer un accord pour participer à, l’amélioration des entreprises entre la CEDEAO et la chambre de commerce américaine.

C’était pour voir comment on pouvait rendre attractif les échanges des biens et services », souligne  M. Scott Eisner, vice président pour les affaires africaines de la Chambre de commerce américaine lors de son face- face avec la presse.

D’après M. Scott, ce partenariat va permettre de voir  comment harmoniser  les différentes législations, diminuer les barrières dans les transactions, favoriser leurs échanges avec la chambre américaine, diminuer les tracasseries.

«  La chambre de commerce américaine regroupe 3 millions d’entreprises du secteur privé. Ce partenariat  permet d’aider les entreprises sénégalaises à avoir des contacts avec les entreprises américaines pour améliorer leurs affaires du point de vue business. AGOA, c’est un accord du gouvernement américain, c’est un arrangement fait avec les gouvernements africains, qui permet à l’Afrique de pouvoir exporter vers les Etats-Unis les produits mais malheureusement les produits américains ne peuvent pas entrer dans les pays africains de la même manière. C’est une convention qui a été faite et renouvelée pendant 10 ans », a tenu à préciser  M. Scott.

Pour rappel  la Chambre de commerce des Etats-Unis (US Chamber) est une large organisation représentant les intérêts de plus de 3 millions d’entreprises de toutes tailles, régions et secteurs confondus aussi bien pour les chambres locales et associations d’industrie.

Elle travaille également en étroite collaboration avec 117 chambres de commerce américaines à l’étranger. C’est  une association forte d’une centaine d’entreprises à capitaux américains ou faisant des affaires régulières avec l’Amérique et intervenant dans des secteurs divers notamment la finance, les fonds investissements, les infrastructures, l’énergie, le transport, l’éducation, la santé, les nouvelles technologies.

Et le document de presse de renseigner : « Ce partenariat opérera en tant que coalition cherchant à renforcer des mesures et des politiques favorables au commerce et à l’investissement en les deux régions.

Il prendra la forme d’une organisation bilatérale composée d’entreprises ouest africaines et américaines, qui s’engageront pour le renforcement du commerce, la réduction ou l’élimination des barrières commerciales, et pour encourager la compréhension mutuelle de leurs environnement nationaux respectifs en matière de commerce et d’investissement ».

 

Fara Michel DIEYE

Rédacteur

Fara Michel DIEYE

Co-fondateur du site Lactuacho.com, Fara Michel DIEYE jouit de plus de 18 années d’exercice dans la profession du journalisme et de la communication. Il a été notamment Rédacteur en chef du site d’information Dakaractu.com et de l’hebdomadaire Espace Magazine, et Directeur de la Rédaction du Quotidien Rewmi et de l’hebdomadaire économique Ecofi. En savoir plus >>

à lire

Autres Articles