Une trentaine de femmes chefs d’entreprise en formation en techniques de web-Marketing

Web-Marketing et recherche de marchés internationaux
Une trentaine de femmes chefs d’entreprise en formation

La direction des Petites et Moyennes Entreprises du ministère du commerce, en partenariat avec le centre islamique pour le développement du commerce de l’OCI, organise une formation en Web-Marketing et recherche de marchés internationaux pour plus d’une trentaine de femmes chefs d’entreprise.
« L’organisation de ce séminaire est née d’un partenariat extrêmement dynamique, le centre islamique pour le développement du commerce qui est une institution spécialisée de l’organisation pour la conférence islamique. De ce partenariat est née l’idée de mobiliser les femmes, chef d’entreprises, tout le monde connait le dynamisme des femmes, leur représentativité au sein de notre population mais également du rôle extrêmement important que les femmes jouent dans le cadre de notre économie », a déclaré Moustapha Ly, directeur des PME au ministère du commerce en marge de la cérémonie d’ouverture ténue le lundi.
« Vous savez au Sénégal, nous avons un révérenciel nouveau que nous appelons le Plan Sénégal Emergent dans le cadre duquel les femmes également ont un rôle déterminant à jouer. Donc l’idée de cet atelier, est parti de ce principe de renforcement des capacités des femmes, de la transformation de notre économie pour faire basculer notre pays sur la forme de son destin historique et trouver les voies et moyens adéquats pour outiller les femmes dans la gestion moderne et nouvelle du commerce. Le commerce ne se résume plus à acheter et vendre au coin de la rue. Il y a aujourd’hui une mondialisation, une internationalisation du commerce et une compétition très hardies dans les quelles, vous devez être armées pour les équipements, les connaissances, le savoir nécessaire pour vous permettre d’occuper la véritable place. C’est pour cela que nous avons jugé utile de former ces femmes dans le Web Marketing », dira M. Ly.
M. Augustin Faye, directeur de cabinet du ministère du commerce, du secteur informel, de la consommation, de la promotion des produits locaux, des PME, avance que : « Cet atelier est important pour nous parce que dans le Plan Sénégal Emergent,, il est question de restructuration de notre économie. Et cela à notre avis, passe nécessairement par le renforcement des capacités en tout cas de tous les acteurs sur l’économie. Ce renforcement des capacités, nous l’avons orienté, ciblé les femmes, chef d’entreprise ainsi que les femmes d’affaire pour les aider à mieux s’approprier des techniques du Web-Marketing pour pouvoir véritablement gagner en compétitivité et accroître leurs parts dans le commerce régional ou même dans le commerce mondial ».

Il précise que l’impact en réalité, c’est de valoriser ces entreprises ainsi que les produits, les entreprises dirigées par les femmes, à qui cette formation est destinée, au plan de les vulgariser davantage.
« Si vous prenez les produits, vous savez que la toile constitue une excellente tribune où la promotion des produits peut se faire à une échelle mondiale qui permet en réalité à travers une simple consultation une interface internet de connaître en réalité l’offre de produits de ces femmes et par conséquent d’accroître leur audience auprès des consommateurs. C’est un atelier national, donc pour des raisons d’efficacité, nous avons voulu cibler un nombre assez réduit de femmes, chefs d’entreprise, femmes d’affaire. L’objectif, c’est de les permettre d’accroître leur compétitivité par une appropriation des outils, des techniques de promotion qu’on appelle Web-Marketing », dira-t-il.
Saër DIAL

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles