Une bombe à côté des sinistrés de la Langue de Barbarie

C’est la catastrophe derrière les tentes de fortune dressées pour accueillir les sinistrés de la Langue de Barbarie. Sur un terrain désert, s’amoncellent, à perte de vue, des ordures de toute sorte.

Les rejets décomposés mélangés les eaux usées diffusent une odeur homicide. Cette situation favorise la prolifération de toute sorte de maladies et pose un véritable problème de santé publique.

L’on s’interroge sur les causes de l’inertie commune de Saint-Louis face à un tel danger.

NDARINFO.COM

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles