Un vieux, très vieux révolutionnaire porté à la tête de l’Union Africaine

Mohamed Ould Abdel Aziz le président mauritanien a passé le relais au président zimbabwéen. Oui, Robert Mugabe, 90 ans, le plus ancien chef d’État africain en exercice, a été porté ce vendredi à la présidence tournante de l’Union africaine (UA).

La nomination de Robert Mugabe à la tête de l’UA a suscité un certain embarras dans les rangs de l’organisation panafricaine. D’après l’Express, des diplomates ont évoqué un « hasard malheureux » et une règle impossible à contourner offrant, à tour de rôle, la présidence de l’UA à chaque grande région africaine.

Cette année, le nouveau président devait provenir d’Afrique australe et seul le Zimbabwe était en lice.

Le journal ajoute qu’il multiplie depuis des années provocations et tirades incendiaires contre l’Occident et les « impérialistes ». Paria pour les occidentaux, celui que la presse britannique avait surnommé « l’Hitler noir » est l’objet de sanctions européennes et américaines depuis 2002.

Autoritaire, répressif, se disant lui-même « diplôme en violence », d’après Le monde l’homme tient régulièrement des propos chocs. Il s’était notamment montré particulièrement violent vis-à-vis des homosexuels, disant d’eux qu’ils étaient « pires que des chiens ou des cochons ».

Fara Michel DIEYE

Rédacteur

Fara Michel DIEYE

Co-fondateur du site Lactuacho.com, Fara Michel DIEYE jouit de plus de 18 années d’exercice dans la profession du journalisme et de la communication. Il a été notamment Rédacteur en chef du site d’information Dakaractu.com et de l’hebdomadaire Espace Magazine, et Directeur de la Rédaction du Quotidien Rewmi et de l’hebdomadaire économique Ecofi. En savoir plus >>

à lire

Autres Articles