Un navire fend leur pirogue en deux, trois des cinq pêcheurs portés disparus

Ils étaient cinq pêcheurs à bord d’une pirogue aux larges des côtes de Mbour. En pleine mer, après fait face aux rafales de vent  qui ont sévi durant ces deux jours, ces pêcheurs étaient loin de se douter qu’ils n’étaient pas au bout de leur calvaire.

D’après le témoignage des deux rescapés, ils ont été percutés de plein fouet par un navire qui a fendu leur pirogue en deux.

Sur les cinq occupants, deux ont pu chacun s’accrocher à une bouée de sauvetage de sauvetage, tandis que les trois autres ont été perdus de vue.

Mais le plus grave dans cet accident, selon les témoignages des deux rescapés, est que l’acte semble délibéré, pour ne pas dire prémédité.

Selon certaines explications, c’est parce qu’ils mettent leurs navires en conduite automatique, en fixant leur barre, que ces hommes mettent en péril la vie des autres. Car ces genres d’accident sont fréquents.

Par ailleurs, ils ont aussi  indexé leur ministère de tutelle et ses services qui n’ont fait aucun geste pour essayer de retrouver les trois disparus, alors qu’ils ont été contactés et mis au courant.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles