Un journaliste-formateur liste les incongruités du régime de Macky : Non respects des engagements, transhumance, règlement de comptes politiques…

Des tâches noires il n’en manque pas dans la gestion de l’actuel régime. La rupture tant prônée par l’actuel régime depuis 2012 n’est que chimère, d’autant plus l’essentiel de ce qui a été promis n’est traduit en acte concret.

C’est le constat fait par de nombreux observateurs au rang desquels le journaliste formateur, Ibrahima Bakhoum et contenu le journal Sud Quotidien de ce mardi.

Selon nos confrères, ill a listé un certain nombre de taches noirs dans le magistère en cours du Président Macky Sall, notamment la réduction de son mandat de 7 à 5 ans, l’encouragement de la transhumance, ainsi que l’absence de débats contradictoires au niveau des médias publics, sans oublier le règlement de compte politique par la loi.

Ibrahima Bakhoum estime d’ailleurs que ce dernier point cité, ainsi que la sérieuse option de réduire l’opposition à sa plus simple expression, constituent les points nuls de sa gouvernance.

Mais une position que l’administrateur de l’Alliance pour la République (Apr), Pape Mael Thiam est loin de partager. Pour lui, «il y a plus d’engagements respectés que de revendications non fondées»

Source Seneplus

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles