Un jeune de 24 ans arrêté en train de retirer un chèque volé de près de 2 millions

Sans emploi et sans revenu, D. Diamanka a voulu se payer un luxe que beaucoup de travailleurs ne peuvent pas se permettre : retirer un chèque d’un million 975 mille FCFA Sauf que le chèque en question a été volé à un nommé M. M. Mbaye.

Arrêté et conduit au commissariat de Dieupeul, il a été déféré pour les délits de vol d’une feuille de chèque, Faux et usage de faux (FUF) et complicité, association de malfaiteurs. Si l’on en croit le mis en cause, ce n’est pas lui qui a volé le chèque. Il lui a été remis par une connaissance du nom de Thié avec qui il a conclu un marché. Il devait retirer l’argent, en contrepartie de 300 000 F Cfa.

Sauf leur victime ayant déjà été la cible de vols, il avait annulé son chéquier depuis mi-juillet, tout en continuant à mener ses investigations dans le but de mettre la main sur les auteurs. En effet, à deux reprises, un montant de plus de 2,2 millions avait été retiré de son compte bancaire, sans son aval.

L’ayant signalé, on lui avait signifié que c’est l’œuvre de deux personnes différentes. Il y a quelques jours, M. M. Mbaye a appris que des individus non identifiés ont menacé de mort son neveu âgé de 15 ans. Ils lui demandaient de  leur donner quelques feuilles du chéquier de son oncle.

Le jeune garçon s’est alors exécuté, tout en mettant au courant son oncle. M. Mbaye a donc averti son gestionnaire de compte. Ne se doutant de rien, un homme s’est présenté à une agence sise à Liberté V, au début du mois d’août, avec un chèque de la victime. Il a été arrêté.

Mais l’homme n’a pas voulu dénoncer son complice. Au contraire, il a même soutenu l’avoir prévenu à temps, quand il a senti que les carottes étaient cuites pour lui, afin que son complice prenne la clé des champs. ‘’On est parti à la banque ensemble. Quand j’ai su que j’allais être arrêté, je suis entré dans les toilettes pour lui faire signe et lui demander de se sauver’’, confesse-t-il.

Cependant, bien que reconnaissant son acte, D. Diamanka a nié tout lien avec les deux vols commis auparavant.

Il le dira sans doute au Procureur. Agé de 24 ans, il a été déféré au parquet pour les délits de vol d’une feuille de chèque, Faux et usage de faux (FUF) et complicité, association de malfaiteurs.

Source enqueteplus

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles