Un étudiant atteint par une grenade : sa famille très alarmée devant son état de santé dégradé

En 1ère année de droit à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad), Mamadou Sow est dans un état critique, selon sa famille. Atteint au visage par une grenade lacrymogène lors des affrontements entre forces de l’ordre et étudiants, mercredi dernier, il est à l’hôpital Fann. Sur la Rfm, ses proches déplorent l’absence des autorités.

« On m’a appelée vers 17 heures de l’Hôpital de général de Grand-Yoff (Hoggy) pour m’avertir que mon frère y était. Alors, je m’y suis rendue. Sur place, l’infirmière m’a recommandée de l’amener à l’hôpital Fann puisqu’il n’y avait pas de personnel »,  indique Annah, sœur de Mamadou Sow.

« Il a été atteint au visage par une grenade lacrymogène vers 12 heures. J’ai été avertie à 17 heures. Ses habits entachés, du sang coulait de son nez, il était méconnaissable. A part sa famille et ses amis qui sont là, personne n’est venu le voir. Nous n’avons vu aucune autorité», a-t-elle ajouté.

Source senewebs

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles