Un élément de Marine Corps viré pour acte raciste commis au cours d’un rassemblement de Trump

Une vidéo récente d’un rassemblement Donald Trump à Louisville, KY, a montré plusieurs personnes en colère poussant et s’attaquant à une jeune femme noire, Shiya Nwanguma, qui se déplaçait calmement vers la sortie.

Malgré  qu’elle demandait à la foule: «Arrêtez de me toucher !», ils ont poursuivi leur harcèlement mais Nwanguma n’a pas été sérieusement blessée dans l’événement, et selon une interview avec WLKY après, elle «se sentait bien» et «essayait juste de gérer  tout. »

Joseph Pryor est l’un des hommes qui pouvaient être vus hurlant dans la vidéo,  a publié une capture d’écran de sa personne avec la femme comme sa photo de couverture Facebook, apparemment très fier de son acte odieux.

Ses actions ont atteint ses supérieurs, et il a été rapidement libéré du programme de formation du Corps des Marines auquel il assistait.

La station de recrutement du Corps des Marines à Louisville a publié cette déclaration pour annoncer la motivation de leur décision:

« Joseph Pryor a démontré un manque de jugement dans son utilisation des médias sociaux qui l’associe à une altercation raciste chargée lors d’un rassemblement politique. La haine envers un groupe de personnes  n’est pas tolérée dans le Corps des Marines et il est démis de notre programme d’entrée ».

Il a depuis supprimé sa page Facebook, mais il ne peut pas effacer ses actions déjà posées.

Lors de son discours à la nation jeudi, Mitt Romney avait référencé ces mêmes actions qui ont eu lieu à plusieurs reprises dans les rassemblements de Trump qui les a encouragées plutôt que de faire quoi que ce soit à leur sujet.

Quand Mitt Romney est le doyen de la chambre républicaine, c’est qu’il y a un problème sérieux.

Ce comportement vu lors des rassemblements Trump est tout à fait inacceptable en Amérique, et malheureusement, il est peu probable qu’il soit le dernier incident de ce genre.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles