Un débat télévisé en 2019 pour mieux comprendre les capacités réelles et l’intelligence politique du futur président

Le sommet de l’ONU est une occasion pour les pays membres les chefs d’États, lorsque des décisions d’envergure sont à prendre pour un monde meilleur, de montrer qu’ils sont exceptionnels et brillants.

Macky Sall avait refusé un débat télévisé à la présidentielle de 2012 face au président Wade. Les Sénégalais ont le droit à un débat télévisé des candidats qui seront en lice pour les présidentielles de 2019.Et Il est inacceptable que Macky Sall refuse un débat politique avec son adversaire qui fera face à lui.

Si c’est pour fuir devant ses faits qu’il condamne ses opposants susceptibles de lui faire face au second tour de la présidentielle de 2019.L’opposition sénégalaise sera dans une logique de boycotter les élections et à inviter le peuple à descendre dans la rue.

Un débat télévisé permettrait aux électeurs de comprendre les capacités réelles et l’intelligence politique du futur président qui sera en charge de conduire les destinées des Sénégalais.

Afin d’éviter les improvisations hasardeuses et l’amateurisme politique  quand on veut atteindre le même niveau que les pays d’une avancée économique sociale et démocratique. Quel  est l’intérêt pour les Sénégalais, leur président à la barre des nations unies vanter les mérites d’un système médical  pour les ménages les plus désavantagée dans leur prise en charge par l’administration médicale.

Les Sénégalais auraient beaucoup à apprécier d’entendre un discours qui sort de l’ordinaire. Le chômage, la précarité les violences, l’endettement excessif des pays en voie de développement sont autant de défis qui attendent les chefs d’État présents au sommet des nations unies.

Le bon réflexe qui éveillerait l’enthousiasme serait de montrer comment faire face à tous ces défis. C’est une double humiliation de constater que des chefs d’État d’ex colonies demeurent dans l’inconscience généralisée devant ses défis qui attendent leur gouvernement. Et se réjouissent tout simplement d’une présence marionnettiste à la tribune des nations unies.

Jon Ibrahim

cadre libéral Paris.

webmaster

Rédacteur

webmaster

à lire

Autres Articles