Un atelier de validation finale sur le corridor Abidjan-Lagos s’est ouvert à Abuja

L’atelier final de deux jours destiné à valider l’étude sur le cadre institutionnel et juridique du corridor Abidjan-Lagos (ALC) a commencé à Abuja le 14 juillet 2017. Les participants examinent la gestion du corridor ainsi que des services de conseil en communication pour la préparation au stade précoce du programme de développement de l’autoroute ALC.

L’étude menée par Gauff Engineering Consultants a pour but de faciliter la création de l’Autorité de gestion ALC ainsi que la préparation de matériel de communication et de relations publiques visant à créer une sensibilisation et un plaidoyer nécessaires pour générer le soutien des citoyens communautaires de la CEDEAO et Autorités pour une mise en œuvre réussie du projet.

Dans sa déclaration d’ouverture de l’atelier , le commissaire aux infrastructures de la Commission de la CEDEAO, la Dre Antoinette Weeks a félicité les experts des ministères de la Justice et de la Route, des travaux, de l’infrastructure des États membres pour avoir travaillé en étroite collaboration avec la Commission sur le projet depuis sa création en 2016. Elle a exhorté Les participants travaillent en collaboration tout en examinant et en finalisant le document multilatéral.

Le Commissaire Weeks a également exprimé sa profonde gratitude aux Partenaires pour le développement, y compris le Département de l’infrastructure et de l’énergie de la Commission de l’Union africaine, qui a lancé un soutien à l’étude, à la Deutsche Gesellschaft fur International Zusammenabeit (GIZ), ainsi qu’au Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD), qui sert d’organisme d’exécution du financement de la Banque africaine de développement (BAD).

Les participants à l’atelier sont des infrastructures routières et des experts juridiques des cinq (5) États membres de l’ALC , en plus des représentants du NEPAD, GIZ, de la BAfD et de la Commission de la CEDEAO.

Oumou Khaïry NDIAYE
à lire

Autres Articles