Ukraine Denis Voronenkov, un ex député russe qui avait « contré » Poutine, assassiné à Kiev

Un député russe qui avait fui Moscou, craignant pour sa vie entre les mains du service secret du président Poutine,  a été assassiné aujourd’hui dans la capitale ukrainienne Kiev. Denis Voronenkov, qui avait témoigné contre l’ancien pro-russe ukrainien  président, Viktor Yanukovych, a été abattu en plein jour, avant-hier, par un tueur avec une arme de poing de 9 mm.

Son garde du corps, touché au cours de l’attaque, a riposté, blessant grièvement l’homme armé, qui est mort quelques heures plus tard.

L’homme âgé de 45 ans avait fui Moscou en Octobre avec sa femme Maria Maksakova, une chanteuse d’opéra, en déclarant qu’ils en avaient marre de la « schizophrène » du gouvernement russe. Maksakova, qui avait un fils avec Voronenkov l’an dernier,  venue aussitôt sur les lieux de la fusillade survenue devant un hôtel de luxe, a fondu en larmes à la vue du spectacle.

Le président Petro Poroshenko de l’Ukraine a déclaré que c’était un « acte de terrorisme d’État » par la Russie et a ajouté: « Il porte clairement l’écriture des services spéciaux russes remarqués à plusieurs reprises dans différentes capitales européennes dans le passé. »

Mais de son côté, le porte-parole du Kremlin Dmitry Peskov a déclaré: « Nous croyons que tous les mensonges qui peuvent déjà être entendus parlant beaucoup de la Russie relèvent d’une implication absurde. »

Le Procureur général ukrainien Louri Loutsenko a blâmé le Kremlin pour le meurtre de Voronenkov, en déclarant que la Russie voulait le punir pour son témoignage face aux enquêteurs ukrainiens.

Voronenkov, qui était un ancien membre de la faction communiste de la chambre basse du parlement russe, avait renoncé à sa citoyenneté russe et obtenu un passeport ukrainien.

Le Député ukrainien Volodymyr Ariev a tweeté: Nouveau cas Litvinenko. L’ancien député russe Voronenkov abattu à Kiev dans la rue. Poutine répand la peur dans le monde « Le chef de la police de Kiev Andriy Kryshchenko a déclaré que Voronenkov a été tué vers midi, heure locale, et son garde du corps a été blessé ».

Maksakova, qui était également membre du Parlement, n’était heureusement pas  avec lui à l’époque mais a accouru sur les lieux.

Lactuacho.com avec dailymail.co

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles