UCAD : cérémonie de clôture ce vendredi de la 5ème édition des » Rencontres de Dakar »

La Faculté des Sciences Juridiques et Politiques de l’UCAD abrite la 5ème édition des » Rencontres de Dakar  » organisées par le LEJPO , Laboratoire d’Études Juridiques  et Politiques et LAM, Les Afriques dans le Monde de l’Université de Bordeaux.

Pour ce colloque tenu du 10 au 12 juillet 2019 à la salle ISEG/FSJP, ce vendredi 12 juillet 2019 à partir de 12 heures marque la  cérémonie de clôture.

Les quatre éditions des Rencontres de Dakar, organisées par le Laboratoire d’Etudes Juridiques et Politiques (LEJPO) de la Faculté des Sciences juridiques et politiques de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, en collaboration avec Les Afriques dans le Monde (LAM) de l’Université de Bordeaux, ont permis d’institutionnaliser ce rendez-vous annuel dédié au droit administratif en Afrique.

La gestation du droit administratif en Afrique, la justice administrative, les nouvelles tendances du droit administratif et l’office des juges en matière de protection des droits et libertés fondamentaux ont été étudiés lors des précédentes rencontres.

Le thème retenu pour la cinquième édition est : « Droit Administratif : Convergence Ou Concurrence Des Disciplines Juridiques ». Il s’agira de procéder à une ouverture scientifique en interrogeant les relations du droit administratif avec les autres champs disciplinaires ainsi que les différentes interactions entre le droit administratif et les autres matières juridiques.

En effet, à l’heure de l’interdisciplinarité, voire de la transdisciplinarité, on retrouve des techniques, notions et mécanismes du droit administratif dans des matières de droit public et de droit privé. Ce mouvement trouve son origine dans la diversité de l’action de l’administration et des acteurs qui collaborent avec la puissance publique.

Objectifs de la rencontre :

Selon les termes de référence, le colloque permettra à différentes générations de juristes africains et français d’interroger les relations du droit administratif avec les autres champs disciplinaires ainsi que les interactions entre le droit administratif et les autres matières juridiques.

Pour les objectifs spécifiques, le premier objectif est relatif à l’analyse des rapports de convergence ou de concurrence entre le droit administratif et les disciplines de droit public interne et de droit privé interne.

Le deuxième objectif spécifique porte sur les rapports de convergence ou de concurrence entre le droit administratif et le droit international, public ou privé.

Sur les Résultats Attendus, cette édition spéciale des Rencontre de Dakar devrait permettre de donner du sens, à travers des illustrations concrètes et des analyses contemporaines, à l’interdisciplinarité et à la transdisciplinarité sous l’angle du droit administratif. Bien au-delà du droit administratif, ce colloque sera sans doute un moment de réflexion sur l’Etat moderne.

Les actes du colloque, ainsi que d’autres contributions doctrinales sur le thème choisi, feront l’objet d’une publication

Oumou Khaïry NDIAYE
à lire

Autres Articles