Turquie Un attentat suicide fait au moins 36 morts et 147 blessés à l’aéroport d’Istanbul

Trois kamikazes auraient ouvert le feu sur les passagers de l’aéroport Atatürk, avant de se faire exploser. On compte 147 blessés, selon un bilan provisoire.

Deux explosions se sont produites mardi 28 juin dans la soirée à l’aéroport international Atatürk d’Istanbul (Turquie), suivies de coups de feu. Selon le gouverneur, au moins 36 personnes ont été tuées dans cet attentat-suicide mené par trois kamikazes. Le bilan provisoire fait état de 147 blessés.

Selon les autorités, des explosions ont d’abord eu lieu à l’entrée du terminal des vols internationaux vers 22 heures.

Trois assaillants ont mitraillé des passagers ainsi que des policiers en faction, une fusillade a éclaté, puis les kamikazes se sont fait sauter, un scénario rappelant les attentats djihadistes ayant ensanglanté Paris en novembre dernier (130 morts). « Trois kamikazes ont mené une attaque », a indiqué Vasip Sahin, le gouverneur d’Istanbul, aux journalistes.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a rapidement exhorté la communauté internationale à une « lutte commune » contre le terrorisme, dans un communiqué.

« Cette attaque, qui s’est déroulée pendant le mois du ramadan, montre que le terrorisme frappe sans considération de foi ni de valeurs », a dit le chef de l’État.

Tous les vols ont été suspendus au départ d’Atatürk, le plus grand aéroport de Turquie et le 11e dans le monde, avec ses 60 millions de passagers en 2015. Puis le trafic aérien a pu reprendre à partir de 3 heures, heure locale, mercredi, selon Yildirim.

Sur les réseaux sociaux, les internautes ont dénoncé la proximité présumée du régime islamo-conservateur du président Erdogan avec l’EI en Syrie voisine, une thèse toujours démentie par les dirigeants au pouvoir en Turquie.

« Les assassins que vous avez entraînés (Syrie) et tolérés commettent des massacres », a écrit notamment Fehim Tastekin sur Twitter.

Source lepoint.fr

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles