Trafic international de drogue Une peine de 10 ans de travaux forcés infligée à une Guinéenne

Une femme a été reconnue coupable et condamnée à 10 ans de travaux forcés. Il s’agit de Maïmouna Bâ, de nationalité guinéenne, qui s’est présentée d’un air triste, hier, à la barre de la chambre criminelle de Dakar pour les délits de contrebande et trafic international de drogue.

D’après ‘’L’As qui rapporte la nouvelle, en plus de la peine, elle doit également s’acquitter d’une amende de 5 millions Fcfa.

En effet, une fouille de colis effectuée à l’aéroport Léopold Sédar Senghor a permis de découvrir à l’intérieur des bagages de la dame Maimouna Ba 24 sacs à main de différentes couleurs.

Selon nos confrères, ces sacs contenaient chacun deux poignets faits de baguettes en bois rouge qui, en réalité, étaient remplis de cocaïne dont la quantité s’élevait à 2,5 Kg.

Face au juge, Maimouna Ba a soutenu qu’elle ne savait pas qu’elle transportait de la cocaïne et qu’elle ignorait aussi le contenu des poignets des sacs.

Elle a reçu les sacs depuis Sao Paulo où elle se rend pour traiter son Vih/Sida. Malheureusement, ses  déclarations n’ont pas convaincu le procureur général qui a requis 12 ans de travaux forcés et 5 millions d’amende.

Oumou Khaïry NDIAYE
à lire

Autres Articles