Trafic d’êtres humains : la police espagnole démantèle un gang de proxénètes nigérians

La police a sauvé 39 femmes et filles nigérianes introduites clandestinement en Espagne et victimes de traite sexuelle, selon des informations parvenues.

Europol affirme que les victimes ont été maintenues dans des « conditions sordides » et intimidées avec des menaces vaudou, rapporte BBA Afrique.

Les membres du gang, originaires du Nigeria, ont forcé les femmes à se prostituer afin de rembourser une dette de 30 000 euros. Et selon toujours nos confrères, 89 personnes, dont un célèbre DJ nigérian, ont été arrêtées.

Les enquêtes ont débuté après la plainte d’une victime mineure auprès de la police.

Selon Europol, l’opération conduite au mois de novembre avec la police du Royaume-Uni et du Nigeria, est l’une des plus importantes menée en Europe.

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles