Trafic de drogue en Tanzanie : le « malade » d’un ambulancier, sirène hurlante, était en réalité 800 kilos de khat

Le conducteur d’une ambulance qui roulait à tombeau ouvert, sirène hurlante, dans les rues de la ville tanzanienne de Tarime, ne transportait pas de passager malade, mais 800 kg de khat, une plante euphorisante, a-t-on appris vendredi de source officielle.

« L’ambulance a été arrêtée mercredi, sirènes en marche, comme si elle transportait une personne malade, mais en fait il y avait à bord quelque 800 kg de khat », a déclaré à l’AFP un responsable des autorités locales de Tarime, qui a requis l’anonymat.

Il a ajouté que le conducteur avait été sollicité pour transporter un malade, mais qu’il avait refusé en prétextant un manque d’essence. Une voiture de police, envoyée pour récupérer le patient, a repéré l’ambulance qui circulait et l’a arrêtée pour un contrôle

Le khat est un arbuste poussant en Afrique orientale et dans la péninsule Arabique dont les feuilles amères doivent être mastiquées longuement pour procurer une sensation euphorisante. Il a des effets similaires à ceux des amphétamines et est classé comme une drogue illégale aux Etats-Unis, au Canada et dans la plupart des pays européens.

La consommation de khat est légale dans le Kenya voisin, mais elle est interdite en Tanzanie.

Source VOA Afrique

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles