Touba/Mbacké Vers un nouveau dispositif de sécurité pour contrecarrer le grand banditisme

Les forces de sécurité vont mettre en place un nouveau dispositif destiné à juguler le grand banditisme qui sévit dans l’agglomération de Touba-Mbacké, suite aux cas de vols à main armée constatés récemment, a annoncé, hier jeudi, le gouverneur de la région de Diourbel, Mouhamadou Moustapha Ndao.
« Nous allons remettre un dispositif avec des missions conjointes de la gendarmerie et de la police pour sécuriser davantage la ville de Touba », a déclaré, jeudi, le gouverneur de la région de Diourbel, Mouhamadou Moustapha Ndao, dans un entretien avec la
presse, relayé par l’Agence de presse Sénégalaise (APS).
« Nous pensons que dans quelque temps, on n’entendra plus parler de ces difficultés », a-t-il promis.
L’Aps rappelle que des malfaiteurs ont écumé ces derniers temps les villes de Touba et Mbacké, perpétrant plusieurs attaques. La gendarmerie est arrivée à mettre fin à cette série d’attaques à main armée en arrêtant quatre membres de la bande de malfaiteurs à l’origine de ces agissements délictuels.
Un entrepreneur domicilié à Oumoul Khoura, un commerçant du marché Ocass et un autre de Mbacké Khéwar, ainsi qu’une habitante du quartier Alieu et un guide religieux ont subi la loi des délinquants, selon toujours nos confrères.
Mais mal leur en a pris, puisque cette bande s’est retrouvée nez à nez avec une patrouille de la gendarmerie qui arrêté quatre de ses membres détenant des armes et du chanvre indien.
« Touba est une grande concentration humaine, un fort pôle économique qui attire le talibé, l’homme d’affaires, le simple délinquant » , a expliqué le gouverneur
Il a sollicité des autorités un renforcement des moyens, autant pour la gendarmerie que pour la police pour leur permettre de juguler le phénomène.
Il existe déjà à Touba un escadron de surveillance et d’intervention de la gendarmerie qui a été inauguré par le président de la République, Macky Sall, tandis que les effectifs de la police sont renforcés en permanence par le Groupement mobile d’intervention (GMI).
D’après l’Aps, les forces de sécurité sont déterminées à mettre un terme aux agissements des gangs qui sèment la terreur au niveau de la conurbation Touba-Mbacké, assure-t-on.

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles