Top 5 des pays ayant les meilleures performances d’amélioration de la paix : le Sénégal et trois pays africains dans le classement

L’Institute of Economics & Peace a publié son Global Peace Index (GPI) 2018, un rapport sur l’évolution de la paix dans le monde.

Selon le document, les pires performances et les pires indicateurs mondiaux de l’année écoulée sont détenus par les pays de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) en plus du Togo et de la République démocratique du Congo.

L’autre révélation de ce rapport, plus positive, cette fois-ci, concerne les pays ayant obtenu les meilleurs résultats en matière d’amélioration de la paix.

Ainsi, dans le top 5 mondial des champions de l’amélioration de la paix, figurent quatre pays africains. Il s’agit de la Gambie qui gagne 35 places dans le classement global (76ème mondial), du Liberia qui gagne 27 places (63ème mondial), du Burundi qui grimpe de 5 marches pour se hisser au 134ème rang et enfin le Sénégal qui obtient le 52ème rang, grâce à un bond de 9 places.

Si le rapport attribue la performance gambienne à la fin du régime du président Yahya Jammeh, et le bon score du Liberia à l’amélioration de la situation sécuritaire du pays qui vient de sortir d’élections pacifiques, il cite des critères différents pour les deux derniers pays.

Ainsi, le Sénégal doit son classement à une baisse du nombre de réfugiés et de déplacés dans le pays, à l’amélioration de l’impact du terrorisme sur le pays, mais surtout à l’amélioration de ses relations avec les voisins gambien et mauritanien. Quant au Burundi, le rapport indique que même si le pays a enregistré une augmentation du nombre de réfugiés et de déplacés internes, des progrès significatifs ont été effectués en matière de sécurité et de réduction de la criminalité.

D’un point de vue général, le continent africain s’en sort donc avec un bilan plus ou moins mitigé. Sur le top 50 mondial des pays les plus pacifiques au monde, seulement 08 sont africains avec l’île Maurice en tête.

Les auteurs du rapport indiquent également que les données traduisent une détérioration de niveau de la paix mondiale de 0,27% en 2017, soit la quatrième baisse consécutive.

Rappelons que pour établir son classement, le Global Peace Index se base sur 23 indicateurs quantitatifs et qualitatifs issus de sources fiables et mesure l’état de la paix en se basant sur trois domaines principaux que sont le niveau de sûreté et de sécurité de la société ; l’étendue des conflits nationaux et internationaux en cours ; et le degré de militarisation.

Le classement prend en compte 99,7% de la population mondiale.

Source Ecofin

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles