Tokyo Une patiente en pleine opération libère du gaz et déclenche des brûlures

Une patiente qui a lâché du gaz (pété) au cours d’une opération a été grièvement brûlée par le fart enflammé d’un laser utilisé dans la chirurgie, dit un rapport de l’hôpital.

La femme dont le nom n’a pas été révélé,  a subi une intervention chirurgicale à Tokyo Medical University Hospital  nécessitant qu’un laser soit appliqué à son col.

Quand la chirurgie a été menée dans ce quartier de Shinjuku, elle a libéré du gaz, provoquant des étincelles, rapporte l’Asahi Shimbun un journal japonais.

Elle a été laissée en hurlant à mort après un incendie qui a brûlé la plupart de son corps, la taille et les jambes, selon un rapport d’experts externes sur l’incident, livré le 28 octobre dernier.

La cellule a déclaré dans le rapport qu’il n’y avait pas de matériaux inflammables dans la salle d’opération au cours de la chirurgie et que l’équipement fonctionnait normalement.

« Lorsque le gaz intestinal de la patiente a fait une fuite dans l’espace de l’opération (la chambre), il a flambé avec l’irradiation du laser, et la propagation de la combustion, pour finalement atteindre le champ opératoire et provoquant un début l’incendie, » indique le rapport.

L’accident est survenu le 15 Avril de cette année, mais n’a été publié que dans un rapport récent de l’hôpital. Tokyo Medical University Hospital est un établissement de soins actifs qui prétend être la seule installation au Japon effectuant une intervention chirurgicale en utilisant des robots.

Lactuacho.cm avec nypost.com

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles