Togo : Quatre personnes tuées par balles lors de nouvelles manifestations

Quatre personnes ont été abattues par balle mercredi au Togo lors de violents heurts entre des forces de l’ordre et des manifestants suite à l’interdiction d’une marche de l’opposition, a appris APA de source officielle.

« A Lomé, il y a eu un mort par balle et plusieurs blessés par balle et une soixantaine de personnes ont été interpellées », a déclaré le colonel Yark Damehame, le ministre togolais de la Sécurité, au cours d’une conférence de presse mercredi soir. « A Sokodé, trois personnes ont été tuées par balle et quatre voitures ont été incendiées », a-t-il ajouté.

De violents heurts ont opposé les forces de l’ordre et des militants de l’opposition dans certains quartiers de Lomé où les points de départ prévus pour la manifestation de l’opposition ont été bouclés.

Les forces de l’ordre ont été déployées en grand nombre aux différents points de départs de la marche programmé par la coalition de 14 partis de l’opposition togolaise. En plus de la police, de la gendarmerie, il y avait des éléments de l’armée ainsi personnes en civiles encagoulées.

Aucun attroupement n’était autorisé. Mais très vite, les manifestants se sont organisés dans certains quartiers où ils ont érigé des barricades et brulés des pneus.

APA

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles