Togo : Le ministre de l’Enseignement supérieur recadre les enseignants-chercheurs défaillants des universités publiques

Par lettre circulaire à l’intention des enseignants-chercheurs des universités publiques du Togo, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Octave Nicoué Broohm déplore certains comportements.

: « Il m’a été donné de constater que certains enseignants-chercheurs des universités publiques du Togo délaissent leurs charges statutaires et les obligations inhérentes à leur fonction, au profit d’autres activités privées », lit-on dans la lettre circulaire, selon le portail officiel républiquetogolaise.com.

Cette situation, souligne le ministre, « pénalise les étudiants et se répercute sur la qualité des formations proposées ». Dans la note, il rappelle aux enseignants-chercheurs concernés, que les obligations inhérentes à leur statut leur imposent le respect scrupuleux de la durée réglementaire de travail, ajoute le site.

A ce titre, ils devraient s’acquitter de façon prioritaire de leurs charges horaires avant toute autre activité privée, leur recommande-t-il.

Attaché au respect scrupuleux de la présente note circulaire, le ministre a instruit les présidents des universités publiques de Lomé et de Kara de mettre en place des mécanismes de suivi des volumes horaires réglementaires exécutés par chaque enseignant-chercheur des universités publiques.

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles