Togo : des sessions de renforcement de capacités pour réguler les marchés et lutter contre la corruption

A l’initiative de l’Autorité de régulation des Marchés Publics (ARMP), des membres et le personnel technique de la Haute Autorité de Prévention et de Lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées (HAPLUCIA) ont bénéficié de sessions de renforcement de capacités.

Le portail officiel republiquetogolaise.com informe que pendant 3 semaines, ils ont été sensibilisés et outillés sur les procédures de régulation des marchés publics. Ces formations ont été sanctionnées ce mercredi 02 mai par une cérémonie de remise d’attestations aux participants à Lomé.

En sa qualité d’organe de prévention et de lutte contre la corruption, la HAPLUCIA doit maîtriser tous les rouages des passations de marchés pour mener à bien sa mission, mais également pour respecter la réglementation quand elle aura elle-même à passer des marchés.

Selon le Directeur de la HAPLUCIA, M. Essohana Wiyao, 25% des crédits du marché public sont absorbés par le fléau de la corruption, nous dit-on. Ces sessions de renforcement de capacités, organisées par l’ARMP, viennent donc à point nommé pour que la lutte soit intensifiée et mieux ciblée.

Oumou Khaïry NDIAYE
à lire

Autres Articles