Thiès : un trafiquant de chanvre indien condamné à 10 ans de travaux forcés

La chambre criminelle de Thiès a condamné, lundi, un trafiquant de chanvre indien à 10 ans de travaux forcés.

Les faits se déroulés le 9 février 2014 lors d’une opération de sécurisation des éléments de la brigade de recherche du commissariat de Mbour et qui a permis d’interpeller à Mbour Tefess, le prévenu Abbas Seck, qui tentait d’écouler une quantité de 1,5 kilogramme de chanvre indien.

Au cours de l’interrogatoire, il passe aux aveux, avant de se rétracter en déclarant aux enquêteurs que le chanvre indien appartient à Mor Lakhone, fournisseur.

A la barre, il a essayé d’accuser une autre personne, qui selon lui, est le propriétaire, ce qui n’a convaincu, ni l’avocat général, encore moins la chambre criminelle.

Le tribunal a condamné le prévenu à 10 ans de travaux forcés et ordonné la destruction du chanvre indien.

Source APS

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles