Thiès : l’essor de la ZAC freiné par un manque d’électricité, la Sénélec interpellée

La Zone d’aménagement concertée (ZAC), située dans le quartier de Thiès Nord, souffre d’un manque d’électricité pour défaut de transformateur, a indiqué dimanche la présidente de l’Union régionale des coopératives de construction et d’habitat de Thiès Maty Ndoye Guèye.

’’J’avoue que depuis plus de cinq mois nous courons derrière (la Senelec) pour qu’on nous installe des transformateurs, pour que les habitants puissent bénéficier de l’électricité’’, a dit Mme Guèye, en marge de la journée de l’arbre, organisée à la ZAC de Thiès Nord.

’’Nous avons fait toutes les démarches possibles’’ en six mois poursuit-elle, ajoutant que des échéances toujours repoussées, leur sont données.

Le siège de l’Union est électrifiée ‘’à 100%’’ à l’énergie solaire, a-t-elle relevé, tout en faisant remarquer que tous les habitants de la zone n’ont pas les moyens d’en faire de même.

’’Nous lançons un cri de cœur du côté de la Senelec pour qu’elle nous aide à régler (le problème de) l’électricité’’, a-t-elle réitéré.

Dans la partie de la ZAC couverte par la coopérative, ‘’il n’y a presque pas d’électricité’’, a lancé la présidente de l’Union des coopératives d’habitat, tout en plaidant pour que soit complété l’équipement.

’’Trois postes ont été équipés, mais il manque le transformateur et donc nous attendons la Senelec’’, relève-t-elle.

Le manque d’électricité a beaucoup influé sur la sécurité de la ZAC, a-t-elle dit, notant que l’Union a fait retirer les ampoules des lampadaires, de peur qu’elles ne soient volées. Une dizaine de vigiles sont payés par l’Union pour sécuriser le site.

Selon Maty Ndoye Guèye, après que les problèmes d’immatriculation des parcelles et de fourniture d’eau de la ZAC ont été résolus, ‘’ce qui reste maintenant, c’est l’électricité’’.

La ZAC a été créée en 2004, avec à ses débuts 2.200 parcelles.

Aujourd’hui, elle fait partie des ‘’plus de 3.000 parcelles’’ placées sous la responsabilité de l’Union régionale des coopératives de construction et d’habitat.

Maty Ndoye Guèye a salué le geste de l’ancien ministre de l’Economie et des Finances Abdoulaye Diop qui est en train de finaliser la grande mosquée construite au rond-point de la ZAC.

Source APS

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles