Tentative avortée de viol : La principale victime raconte son drame et la mort de bébé de 4 mois

L’horreur qui est passée à l’Unité 13 des Parcelles Assainies de Keur Massar, a fait le tour des médias hier, mais nul ne peut être aussi choqué que la victime. L’épouse du taximan M. Pène, a expliqué comment elle a vécu l’horreur de cette tentative de viol qui a mené à la mort de son enfant de 4 mois.

« C’était terrible, violent,  notre voisin Moussa, m’a attaquée en criant : ‘’enlèves tes habits vite. Tu veux que je te viole devant tes parasites de fils ? Et pendant ce temps, ma fillette de 4 mois et demi criait parce que j’ai retiré mon sein. Les pleurs du nourrisson l’énervaient », raconte la dame dans un récit perlé de larmes.

Elle continue « Il m’a crié ‘’Puisque tu refuses de te coucher, ta fille va payer. Et ainsi il a pris l’enfant et l’a jeté sur les carreaux avant de la piétiner à plusieurs reprises. Quand, il a voulu s’en prendre aux autres enfants. J’ai résisté et il m’a blessée au visage en me cognant encore avec une violence inouïe ».

D’après son récit, c’est  ainsi que sont intervenus les voisins, mais hélas, c’’était trop tard pour sa fille dont les jambes étaient fracturées et le corps meurtri, est morte peu après.

Enragés, les voisins ont déversé leur bile sur le violeur et l’ont lynché à mort. L’unité 13 venait d’enregistrer deux morts en quelques minutes.

Pour les besoins de l’enquête, le taximan, époux de la victime et père de la fillette tuée, a été arrêté par les agents de la Brigade de gendarmerie de Keur Massar.

Les voisins aussi  devront  passés devant les pandores, même si l’acte du présumé violeur justifie amplement leur colère et réaction.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles