Téléphonie : le Bénin rejoint la zone du « free roaming » ouest africain

Règlement en vigueur depuis le 1er mars 2018, les Béninois peuvent communiquer à moindre coût vers plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest. Le pays a officiellement fait son entrée dans la zone « free roaming » d’Afrique de l’Ouest, composé du Sénégal, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée, du Mali, du Burkina Faso, de la Sierra Leone et du Togo.

Selon le portail officiel togolais republiquetogolaise.com, désormais, les Béninois en déplacement bénéficieront du plafonnement de la gratuité de la réception d’appels à 300 minutes par mois pendant 30 jours. La gratuité complète devrait intervenir d’ici 2020. Avec le « free roaming », les Béninois en déplacement bénéficieront également de la facturation des appels sortants au tarif local.

Le 12 décembre 2017 le Bénin s’est décidé à devenir membre de la zone « free-roaming » d’Afrique de l’Ouest, opérationnelle depuis le 30 mars 2017.

Sous la tutelle du ministère de l’économie numérique, Hervé Coovi Guedegbe, le secrétaire exécutif de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) du Bénin, avait signé à cet effet, le protocole d’accord sur les principes de base pour la mise en œuvre du « Free Roaming » en Afrique de l’Ouest avec Abdou Karim Sall, le directeur général de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp) du Sénégal.

Le site togolais rappelle que le projet « free roaming » a été initié par le Sénégal le 28 novembre 2016. Le pays, las d’attendre que la grosse machine administrative de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cedeao) surmonte tous les obstacles procéduriers qui ralentissent la mise en place effective du « free roaming » dans toute la sous-région, avait décidé de se lancer avec les pays qui pensent comme lui.

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles