Tchad : le parlement adopte une nouvelle constitution taillée sur mesure par Idriss Deby

Le parlement tchadien vient adopter le projet de loi de la nouvelle constitution voulue par le président Idriss Deby Itno.

C’est désormais un régime présidentiel intégral. Le mandat du président passe de 5 à 6 ans à partir de 2021.

La primature est ainsi supprimée. Le tout contenu dans un document de 84 pages qui a été soumis et adopté par voie parlementaire.

L’opposition, des membres de la société civile et l’Eglise catholique avaient demandé sans succès que la Constitution soit adoptée par référendum.

Le projet de loi constitutionnelle est issu des résolutions d’un forum rassemblant les forces politiques, religieuses et sociales du pays, tenu en mars mais boycotté par l’opposition et une partie de la société civile.

Idriss Déby en est à son cinquième mandat, qui s’achève le 21 août 2021.

Des tentatives de manifestation ont eu lieu autour de l’Assemblée nationale lundi matin après un appel de l’opposition et de quelques acteurs de la société civile.

Le Tchad, pays d’environ 14 millions d’habitants, est dirigé par le président Idriss Déby Itno depuis 1990.

Des législatives, reportées depuis 2015, devraient avoir lieu à la fin de l’année.

Source BBC Afrique

(Titre de la rédaction)

Oumou Khaïry NDIAYE
à lire

Autres Articles