Tchad Huit morts dans un affrontement entre éleveurs et agriculteurs

Un affrontement entre éleveurs et agriculteurs a fait huit morts et une vingtaine des blessés dans la région du Ouaddaï à l’Est du Tchad près de la frontière avec le Soudan, a appris APA, ce lundi, de sources sécuritaires.  Le drame a eu pour origine la divagation d’animaux de plusieurs éleveurs qui ont dévasté le champ d’un agriculteur d’une petite localité, située à quelques kilomètres d’Abéché, capitale de l’Est du Tchad. 
Selon une source sécuritaire, une dispute a, dans un premier temps, éclaté entre les bergers et les paysans. Puis, après la dispute et contre toute attente, deux personnes à bord d’une motocyclette ont ouvert le feu sur un groupe de paysans, tuant sur le coup trois d’entre eux et blessant plusieurs autres, nous dit l’Agence.

En représailles, les paysans s’en prennent aux éleveurs pour en tuer trois parmi eux avant de s’enfuir avec environ 1000 têtes de dromadaires. Deux paysans blessés grièvement, décéderont peu après.

Dans la presse locale à Abéché, le gouverneur de la région du Ouaddaï, Mahamat Béchir Okormi, a déploré cet incident malheureux avant d’appeler les deux parties au calme et au pardon.

«Les deux parties doivent faire table rase de cet incident pour une cohabitation pacifique, mais les autorités ne pardonneront pas le désordre», a déclaré le gouverneur avertissant que tout fauteur de trouble sera jugé et transféré à Koro-Toro, une prison de haute sécurité en plein désert tchadien.

Le gouverneur Mahamat Béchir Okormi a tout de même rassuré que des dispositions nécessaires ont été prises pour assurer la sécurité dans la zone du conflit.

Selon toujours APA, d’après une source sécuritaire, les 1000 dromadaires confisqués par les paysans ont été remis à la justice. Au Tchad, la cohabitation entre agriculteurs et éleveurs est très souvent source de conflits sanglants.

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles