Tchad : deux magistrats radiés, l’un pour détournement, l’autre pour négligence mortelle, par le Conseil supérieur

Le Conseil supérieur de la magistrature du Tchad a prononcé la radiation de deux magistrats. Il s’agit des procureurs des villes d’Abéché et d’Iriba, respectivement au centre et à l’est du pays.

D’après BBC Afrique, le Conseil supérieur de la magistrature leur reproche d’avoir détourné de l’argent pour l’un et pour l’autre de n’avoir pas réuni les conditions de sécurité nécessaires pour éviter l’exécution par balles en cours d’audition de deux présumés assassins.

Oscar Assengar, procureur d’Abéché serait impliqué dans une affaire de détournement de 15 millions de FCFA, selon Djonga Arafi, secrétaire général du syndicat des magistrats du Tchad.

La mesure concerne aussi Dehrdian Bab Jonas, procureur de la ville d’Iriba.

Deux présumés assassins avaient été abattus par balles pendant qu’il les auditionnait mi-juin.

Les magistrats révoqués ont le droit d’attaquer la décision.

Mais contacté par la BBC, l’avocat de l’un des magistrats révoqués maitre Ngaré Adah, n’a pas répondu à la question de savoir s’il introduirait un recours ou non.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles