Tabaski : des VIP dans une folle rivalité pour le plus cher et gros mouton, tandis que le ministre du Commerce déjoue un plan de surenchère des commerçants

Des voix se sont élevées pour dénoncer encore les dérives de la société sénégalaise. A l’origine, selon SenCaféActu lu par www.lactuacho.com, un tonitruant reporter de lutte qui se targue d’avoir vendu un mouton de Tabaski à 3 millions à Pape Diouf.

De son côté l’autre chanteur, Wally Seck montre fièrement à la presse son bélier de 1,5 millions.

Comme quoi la folie persiste toujours pour certains avec ces VIP, (devant les hommes, pas devant DIEU) qui ont franchi un nouveau palier dans l’ostentatoire avec l’aide d’animateurs-troubadours des médias.

Sur un autre aspect toujours de la Tabaski, le ministère du commerce semble avoir déjoué le plan des commerçants qui ont voulu augmenter les prix de la pomme de terre et de l’oignon.

Finalement, les consommateurs achèteront l’oignon et la pomme de terre au prix homologué par les autorités et que le marché est bien fourni en denrées

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles